amuivbfoimer!

Looking Glass, Rue Dansart 72, Brussels, 1999.

PUBLIC SPACE
Translation
Installation
1990s
Brussels
Contextual proposal

Projection de 80 diapositives  sur écran à l'intérieur d'une vitrine masquée par un film vinylique ajouré de l'inscription "amuivbfoimer!" et éclairée d'une lumière stroboscopique.

 

 

amuivbfoimer!  [ah ' m wxiiv  b ee  f w ah ' m ehrx]. express. (1998; créé par hasard, par Gaël Van Weyenbergh)

 

1° mot laissé au bas d’un message e-mail en frappant au hasard sur le clavier et résultant d’une impossibilité de formuler une pensée, un sentiment.     
2° mot au sens subjectif, résultant d’une difficulté à communiquer.

 

Un mot au départ dénué de sens, issu d’un hasard et provenant d’un message personnel, à été projeté dans l’espace public de la ville. L’acte qui l’a provoqué, en est devenu sa définition, et lui a donné un sens. La relation du langage avec la ville se fait généralement à travers la publicité, les identités de lieux et de marques, ici il s’agit du grossissement d’un mot qui n’aurait jamais du avoir sa place dans l’espace public et dans le domaine étymologique, il n’avait pas de raison particulière d’y être. S’agit t-il d’une stratégie de communication à l’aide d’un mot dont l’origine signifie une impossibilité de communiquer ? S’agit t-il d’une fiction du langage ? Quelle place ce mot imprononçable et non identifiable va t-il prendre de par son introduction dans l’espace public de la ville ?

 

24/24 > 10/07/99 > 31/08/99 at LOOKING GLASS - 72 rue Dansaertstraat - 1000 Brussels

 

amuivbfoimer!, invitation flyers, 1999.
amuivbfoimer!, 1999. Shop window installation, vinyl, stroboscope and slide projection. Variable dimensions.
amuivbfoimer!, 1999. Detail.